Livraison gratuite à partir de 150$

Avril: séjour offert avec une facture de 300$ et plus.

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.

Cette création de DarkSide of Koko représente la connexion avec l’intuition, l’invisible, le monde des rêves et celui de notre connexion avec quelque chose de plus grand que nous.

La rune « Ansuz » y est inscrit pour insuffler la connaissance divine à l’intérieur de nous. C’est une symbole nordique qui représente la magie et la communication de notre Vérité.

Matériaux

-Cristaux d'améthyste: pierre par excellence pour ouvrir le troisième oeil, l’intuition et la protection du monde astral. Elle connecte aussi à l’imagination.

-Plumes de dindons sauvages: un rappel de cet emblème du sacrifice, l’échange énergétique

-Bois de boulot rongé par un castor

-Patte de perdrix

 

Bon à savoir

En langue ojibwé, le capteur de rêves est appelé asabikeshiinh. C'est le terme utilisé par les Ojibwés pour désigner cet objet traditionnel. L'asabikeshiinh est souvent tissé à partir de matériaux naturels tels que le saule pour former un cerceau, avec un filet en forme de toile d'araignée à l'intérieur. Les éléments comme les plumes, les perles et les fils sont ensuite ajoutés pour compléter la création de l'asabikeshiinh. 

Selon la croyance, le filet capture les mauvais rêves pendant la nuit, les retenant jusqu'au lever du soleil, moment où ils sont censés être brûlés par la lumière du jour. Les plumes attachées au bas du capteur de rêves permettraient aux bons rêves de glisser doucement sur la personne endormie.

Avec le temps, les capteurs de rêves ont été adoptés par d'autres cultures en dehors des peuples autochtones et sont devenus populaires dans le monde entier en tant qu'objets décoratifs et symboliques. Ils sont souvent utilisés comme des amulettes censées apporter protection et harmonie. À La Witcherie, nosu trouvons qu'il est important de reconnaître et de respecter l'origine culturelle de ces objets lorsqu'ils sont utilisés ou commercialisés. 

Capteur de rêve «Divination»

Prix normal $160.00
Prix ​​à l'unité
Par 
Livraison rapide
Paiement sécurisé
Disponiblité
 

Produit expédié

Livraison rapide

Méthodes écoresponsables

Une question? On est là pour ça!

Fabriqué au Québec

Paiement sécurisé

Cette création de DarkSide of Koko représente la connexion avec l’intuition, l’invisible, le monde des rêves et celui de notre connexion avec quelque chose de plus grand que nous.

La rune « Ansuz » y est inscrit pour insuffler la connaissance divine à l’intérieur de nous. C’est une symbole nordique qui représente la magie et la communication de notre Vérité.

Matériaux

-Cristaux d'améthyste: pierre par excellence pour ouvrir le troisième oeil, l’intuition et la protection du monde astral. Elle connecte aussi à l’imagination.

-Plumes de dindons sauvages: un rappel de cet emblème du sacrifice, l’échange énergétique

-Bois de boulot rongé par un castor

-Patte de perdrix

 

Bon à savoir

En langue ojibwé, le capteur de rêves est appelé asabikeshiinh. C'est le terme utilisé par les Ojibwés pour désigner cet objet traditionnel. L'asabikeshiinh est souvent tissé à partir de matériaux naturels tels que le saule pour former un cerceau, avec un filet en forme de toile d'araignée à l'intérieur. Les éléments comme les plumes, les perles et les fils sont ensuite ajoutés pour compléter la création de l'asabikeshiinh. 

Selon la croyance, le filet capture les mauvais rêves pendant la nuit, les retenant jusqu'au lever du soleil, moment où ils sont censés être brûlés par la lumière du jour. Les plumes attachées au bas du capteur de rêves permettraient aux bons rêves de glisser doucement sur la personne endormie.

Avec le temps, les capteurs de rêves ont été adoptés par d'autres cultures en dehors des peuples autochtones et sont devenus populaires dans le monde entier en tant qu'objets décoratifs et symboliques. Ils sont souvent utilisés comme des amulettes censées apporter protection et harmonie. À La Witcherie, nosu trouvons qu'il est important de reconnaître et de respecter l'origine culturelle de ces objets lorsqu'ils sont utilisés ou commercialisés.